L' orthodontie

Cliquer sur une question pour consulter la réponse

Doit-on consulter son orthodontiste quand le traitement est terminé? Après la dépose de l'appareil, l'orthodontiste entreprend une surveillance jusqu'à la fin de la croissance de son patient à raison d'un rendez-vous tous les trois mois pendant la première année et tous les six mois les années suivantes. L'évolution des dents de sagesse sera particulièrement surveillée pendant cette période.

L'orthodontiste cherche à améliorer l'apparence du sourire, l'alignement des dents, le fonctionnement des mâchoires et des articulations.

Si elles ne sont pas corrigées, les malpositions dentaires peuvent contribuer à l'apparition de caries, d'inflammation des gencives et peuvent affecter l'occlusion, c'est-à-dire les contacts dentaires quand on serre les dents. Ainsi, des fonctions comme la phonation, la mastication ou la digestion peuvent être altérées.

L'orthodontiste peut-être consultér dès l'apparition de la première dent permanente soir vers 6/7 ans. En présence d'une anomalie, l'orthodontiste pourra décider d'entreprendre un traitement immédiatement ou plus tardivement. L'âge de début de traitement idéal est celui qui permet de le réaliser dans un minimum de temps avec le maximum d'efficacité. Dans certains cas, il est même nécessaire d'attendre la fin de la croissance. Bien entendu, on peut bénéficier d'un traitement d'orthodontie à l'âge adulte.

Lors de la première consultation, l'orthodontiste fait un état des lieux pour noter les différents problèmes. Si un traitement s'avère nécessaire, il réalise un bilan complet avec prescription d'examens complémentaires (radiographies, bilan orthophonique...), prise d'empreintes pour obtenir des moulages et réalisation de photographies. A partir de ce bilan, il pose un diagnostic et décide des modalités du traitement d'orthodontie : durée, type d'appareillage, coût. Cependant, le traitement ne pouvant être entrepris que dans une bouche saine, si des caries ou une maladie de la gencive sont détectées, l'orthodontiste invitera le patient à prendre d'abord contact avec son dentiste traitant.

Si le patient a moins de 16 ans une demande d'entente préalable sera faite auprès de la sécurité sociale. Cette demande correspond à une période de 6 mois de traitement et peut-être renouvelée 6 fois soit un total de trois années de traitement. En cas d'acceptation par la sécurité sociale, celle-ci prend en charge une partie du coût du traitement. Le supplément d'honoraires est soit à la charge du patient, soit à la charge de sa mutuelle, si son contrat le prévoit. Avant de débuter le traitement, l'orthodontiste remettra un devis sur lequel seront précisés le type d'appareil, la durée estimée du traitement et le montant des honoraires. Pour le traitement commencé après le seizième anniversaire, il n'y a plus de prise en charge par la sécurité sociale cependant certaines mutuelles peuvent prendre le relais.

Il existe deux grandes familles : les appareils fixes et les appareils amovibles. Les appareils fixes (appelés bagues) sont des petites attaches métalliques collées sur les dents pendant toute la durée du traitement. Les appareils amovibles appelés (faux palais) sont des plaques en matière plastique que le patient peut enlever pour se brosser les dents ou pour manger. Il existe aussi des accessoires comme les élastiques dans la bouche ou des casques de traction à porter la nuit.

Source : ID - Information Dentaire, revue hebdomadaire de tous les chirurgiens-dentistes